Chirurgie orthognathique: un vécu

Le parcours orthodontico-chirurgical de Sindu

La meilleure façon d’illuster la prise en charge orthodontique d’un cas présentant les séquelles d’une fente faciale complète (palais primaire et secondaire : fente labio-maxillo- palatine unilatérale complète) est de le faire à l’aide d’un exemple concret, suivi longitudinalement et présentant des séquelles que l’on peut qualifier de “typiques“ sans oublier que la problématique est caractérisée par une grande variabilité : voici le parcours de SINDUH

Sindhu est née avec une fente complète impliquant la lèvre, l’os alvéolaire et le palais du côté gauche.

Opérée en Inde, puis adoptée par une famille en Suisse.

Fig 1.  Denture mixte (7,5 ans) : malocclusion sévère caractérisée par :
  • –  articulé croisé “circulaire“, c’est-à-dire bilatéral et antérieur : les dents de l’arcade supérieure sont pratiquement toutes en occlusion croisée, c’est-à-dire à l’intérieur par rapport aux inférieures.
  • –  rotations et versions sévères des incisives supérieures.
  • –  arcade dentaire inférieure sans particularités.

Les incisives permanentes ont fait leur éruption. L’incisive latérale du côté gauche est absente (agénésie fréquente, cf. texte 76%). Ce sera bientôt le moment choisi pour réaliser la greffe osseuse alvéolaire (âge 8 ans 3 mois).

Fig 2. Téléradiographie montrant la concavité du profil

 

Fig 3 & 4.  Denture mixte II : toutes les dents permanentes ont fait leur éruption, sauf la canine supérieure gauche, l’incisive latéale supérieure gauche (agénésique) et les deuxièmes molaires (“dents de douze ans“).

On note la persistance d’un articulé croisé et cliniquement d’un profil concave confirmé par l’analyse céphalométrique, objectivant une position rétrusive du maxillaire supérieur que des moyens orthodontiques seuls ne seraient pas en mesure de corriger de manière satisfaisante. Une intervention chirurgicale (ostéotomie Lefort I d’avancement) est planifiée pour ce cas, et réalisée en fin de croissance après une préparation orthodontique individualisée.

 Fig 5 & 6  Status extra-oral avant la correction chirurgicale

 

  Fig 7  Préparation orthodontique des arcades dentaires

 

Fig 8  Téléradiographie de profil montrant la position rétrusive du maxillaire supérieur orthodontique pré-chirurgicale

 

Fig 9  Téléradiographie après l’intervention (à gauche): le maxillaire supérieur a été avancé et la mandibule reculée (notez le matériel d’ostéosynthèse).

Les arcades dentaires (ci-dessous) sont désormais en relation normale

Fitg 10-11-12  Status extra- et intra-oral en fin de traitement

Georges Herzog, orthodontiste consultant de l’équipe pluri-disciplinaire FLMP du CHUV (Lausanne), contact:  info@cleft-palate.com

EnregistrerEnregistrer