HÉTÉROGÉNÉITÉ

 

Une fente faciale est une communication entre les segments de la lèvre ou du palais qui auraient dû se fermer durant les premières semaines du développement du foetus (entre la 5ème et la 9ème semaine de grossesse).

Une fente labiale peut se présenter sur un seul côté (fente unilatérale) ou toucher les deux côtés de la face (fente bilatérale), avec différents degrés de sévérité.

Comme la lèvre et le palais se développent avec une chronologie différente durant la période foetale, il est possible que l’enfant présente une fente labiale ou palatine isolée ou une fente labio-palatine.

Fig.1  Fente labiale unilatérale gauche partielle

 

 

Fig.2  Fente labio-maxillaire unilatérale gauche complète

 

 

Fig.3  Fente labio-maxillo-palatine bilatérale (avec pré-maxillaire normal)

 

 

Fig.4  Fente labio-maxillo-palatine bilatérale (avec pré-maxillaire de dimension réduite)

 

Les causes des malformations congénitales et des fentes faciales en particulier sont encore mal connues et elles peuvent être multiples.

La majorité des fentes faciales semble être due à une combinaison de facteurs héréditaires (gènes) et environnementaux. La recherche scientifique est très active dans ce domaine, également au niveau de la prévention.

Selon le type de fente et l’âge de l’enfant, des problèmes alimentaires, phonatoires, ORL (Oto-Rhino-Laryngologiques), dentaires, orthodontiques, esthétiques, voire psychologiques devront être pris en charge.

Une prise en charge de longue durée débute au moment du diagnostic, pré- ou post-natal, et se poursuit jusqu’à la fin de la croissance. Elle nécessite une équipe pluri-disciplinaire réunissant divers spécialistes qui devront suivre l’enfant et l’adolescent à chaque étape de son développement et établir, réévaluer et adapter pour lui un plan de traitement optimal et efficient.

EnregistrerEnregistrer