Indications et planification du traitement orthodontico-chirurgical

La chirurgie orthognathique vise à la correction chirurgicale des malformations et/ou déformations des maxillaires. Une telle chirurgie est indiquée lorsque les limites de l’orthodontie sont atteintes. Même dans ces cas, l’orthodontie reste une thérapie complémentaire indispensable.

En effet, l’orthodontie pré-chirurgicale doit permettre de préparer les arcades dentaires en fonction du plan de traitement orthognathique. Ce plan de traitement se base sur les données cliniques (analyse du profil, des relations inter-maxillaires) et céphalométriques (téléradiographie de profil, simulation chirurgicale en laboratoire et numérique).

Planification chirurgicale orthognathique: elle s’établit en fonction du timing de l’intervention, qui doit être précédée d’une période de préparation orthodontique. On peut envisager une intervention chirurgicale de ce type après la fin de la croissance pubertaire, c’est-à-dire après 16-17 ans pour les filles, 17-18 ans èpour les garçons.

La prise en charge d’un traitement combiné orthodontique/orthognathique se déroule en 3 phases :

1) orthodontie pré-chirurgicale: durée : 12 à 18 mois.
2) ostéotomie(s) mono- ou bi-maxillaires : Lefort I avancement, en 1, 2 ou 3 pièces, avec ou sans ostéotomie mandibulaire sagittale de recul ± génioplastie. 3) finitions orthodontiques: durée : 6 à 12 mois.

Pour avoir une vue d’ensemble d’un tel traitement, vous pouvez vous référer à ce document retraçant le parcours orthodontie-chirurgical de Sindu